mardi 17 novembre 2015

Confiture de coings et courge brodée galeuse d'Eysines aux agrumes.

Je suis revenue des Hortomnales de Saint-Rémy-la-Varenne le coffre rempli et des idées de cuisine plein la tête !  J'avais goûté plusieurs confitures sur le stand de l'association du Prieuré. L'une d'elles a particulièrement retenu mon attention et je l'ai achetée dans le but d'en faire moi-même. Il s'agit de la confiture de "courge musquée et coings aux épices". Un mariage des plus gourmands  !
Cette année encore, notre petit cognassier a été très généreux, ce qui m'a permis de tester de nombreuses recettes à base de coings.
Pour cette confiture, je n'ai pas utilisé de courge musquée  mais une " courge brodée galeuse d'Eysines". Cette courge magnifique qui me plaît tant, s'est donnée une armure brodée et se prend pour une oeuvre d'art. Ancienne variété, elle a été très cultivée par les maraîchers d'Eysines près de Bordeaux, d'où son nom. 
Saviez-vous qu'autrefois, pour diminuer le prix de revient, les confiseurs "rallongeaient " les confitures de fruits, pêches, abricots, coings avec de la courge ?

 J'en achète une tous les ans comme décoration automnale mais celle-ci avait pris un petit coup et il fallait l'utiliser rapidement. Nous la mangeons donc pour la première fois !  C'est réellement une des meilleures courges avec sa chair bien sucrée, parfaite pour la confiture mais aussi les gratins, soupes et flans.
J'ai ajouté jus et zestes d'agrumes dans cette confiture comme je le fais habituellement dans les gelées de coings, ce qui lui donne un petit air de marmelade d'orange. En fin de cuisson, pour accentuer ce parfum, j'ai encore glissé une dizaine de gouttes d'huile essentielle d'orange douce.
Verdict : un délice ! Même meilleure que celle d'origine (mais chut...) !

 
Ingrédients :
1 kg de courge épluchée et coupée en petits cubes,
4 gros coings (700 g),
1 kg 200 de sucre de canne,
2 oranges bio, 2 citrons bio,
2 bâtons de cannelle,
2 cm de racine de gingembre.
1/2 litre d'eau.

 

Essuyez les coings avec un torchon pour retirer le fin duvet qui les recouvre.  Coupez-les en quatre. Epluchez-les et retirez les parties dures. Coupez-les en fines lamelles.
Dans une bassine à confiture, mélangez la chair de courge brodée, les lamelles de coing et le sucre.
Lavez les oranges et les citrons et prélevez le zeste. Ajoutez-les à la préparation ainsi  que le jus des agrumes. Râpez le gingembre au-dessus de la bassine et ajoutez les bâtons de cannelle.
Portez au frémissement et ajoutez l'eau. Maintenez la cuisson à feu doux en remuant souvent pendant une bonne heure  jusqu'à ce que les morceaux de fruits soient tendres.
Passez le tout au mixer mais sans exagérer pour obtenir une belle marmelade.
Versez dans les pots que vous retournerez jusqu'à complet refroidissement.

Cette confiture est divine servie  avec des pommes au four !




3 commentaires:

  1. La douceur du monde pour contrebalancer la douleur ambiante et la barbarie. Nous en avons bien besoin. Merci pour ces belles images et ce régal. Je vous embrasse tous bien fort. agnès m.

    RépondreSupprimer
  2. Boudiou !! ça c'est de la courge ^^ Elle est pleine de boutons : je comprends mieux son "petit" nom de galeuse ! mais comme souvent, il ne faut pas se fier aux apparences... car sous son aspect boutonneux, elle doit avoir un coeur bien tendre ;-)

    RépondreSupprimer
  3. elle est bizare cette courge je n'en avait jamais vue, en tout cas je me laisserais bien tentée par ta confiture!!!! bisous

    RépondreSupprimer

Le petit mot qui fait plaisir ...