vendredi 25 mars 2016

Le pounti auvergnat

Voici une recette qui avait disparu de mon blog cet été et qui a été mystérieusement retrouvée.. Je me dépêche de la publier à nouveau (même si ma dernière recette contenait aussi des bettes !) car la saison des légumes à feuilles arrive à grands pas !
L'Auvergne nous régale avec ses merveilleux fromages AOP parmi les meilleurs français, Saint Nectaire, Bleu d'Auvergne, Salers, Cantal et Fourme d'Ambert. La truffade, la potée et les lentilles du Puy sont appréciées et cuisinées dans la France entière; mais le pounti auvergnat reste dans l'ombre. Ce plat traditionnel mêlant le sucré-salé est un plat unique et ressemble à un pudding aux herbes ! Autrefois, on l'emportait facilement pour le panier-repas et aujourd'hui  les randonneurs l'apprécient toujours ! Certains le réalisent avec une base de pâte à crêpes mais nous préférons la version utilisant un reste de pain rassis.
Comme pour toutes les recettes paysannes, chaque famille avait sa recette, on  pouvait y ajouter un hachis de viande, du lard fumé, du jambon sec et toutes les herbes du jardin disponibles, feuilles de bettes, épinards, oseille... L'ajout de pruneaux est une constante.
Le pounti est un plat très sain contenant peu de matières grasses; de plus, il se conserve plusieurs jours et contrairement à un cake salé, il ne sèche pas.

 
Ingrédients :
250 g de pain rassis
un saladier de verdure (300 g environ de feuilles de bettes, épinards...)
200 g de poitrine fumée,
1 oignon
1 gros bouquet de persil,
5 oeufs,
1/2 l de lait,
20 pruneaux moelleux,
sel, poivre.
 
 Coupez le pain en petits morceaux et mettez-le à tremper dans le lait.
Hacher finement le persil, les feuilles de bettes et l'oignon. Coupez la poitrine fumée en lardons.
Dans un grand saladier, fouettez les oeufs avec sel et poivre. Préchauffez le four à 210°C.
Mixez le mélange de pain rassis  afin d'obtenir une pâte épaisse. Versez dans le saladier, mélangez puis ajoutez les herbes. Terminez avec les lardons et rectifiez l'assaisonnement. 
 
 Versez la moitié de la préparation dans un grand moule à cake chemisé de papier sulfurisé. Incorporez la moitié des pruneaux puis le reste de la préparation. Terminez avec les pruneaux restants que vous ferez disparaître sous la surface et faites cuire de 45 mn à 1 heure. Dégustez chaud ou froid accompagné d'une salade verte. 
Le pounti se découpe plus facilement en tranches lorsqu'il est froid et il gagne à être mangé le lendemain.


5 commentaires:

  1. merci pour la découverte je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
  2. Alors là on connaît. Je trouve tes photos magnifiques. On adore ce plat qui nous rappelle nos vacances dans le Cantal. Le lendemain, réchauffé dans du beurre salé, c'est une merveille !
    Je vais essayer ta recette car j'ai l'habitude de mettre de la farine à la place du pain rassis.
    Bon week-end à rallonge.
    Bises des 3 moineaux.

    RépondreSupprimer
  3. tu as bien résumé l'histoire de ce plat que j'affectionne particulièrement car il fait partie de mes traditions familiales

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas la version avec du pain rassis,
    ça m'a l'air un vrai délice,
    peut être plus moelleux qu'avec de la farine...
    Tu résumes très bien les bons produits auvergnats,
    Chauvine, moi?? Non...
    Bisous

    RépondreSupprimer

Le petit mot qui fait plaisir ...