mardi 11 août 2015

Pouding chômeur comme au Québec.

Le titre de cette recette m'a interpellée chez Madame Gâteau, il y a déjà quelques temps. Pourquoi "chômeur" ? Je pensais que c'était un dessert de fin de mois mais après quelques recherches, j'ai appris que l'origine du nom de ce gâteau remonte à la crise économique de 1929, période où les familles se sont  débrouillées avec le peu de ressources qu'elles avaient en utilisant un minimum d'ingrédients. Il est souvent présenté comme un des meilleurs desserts québecois, très apprécié par les enfants. C'est une recette très différente de nos pâtisseries habituelles et je l'ai relue de nombreuses fois de peur de ne pas comprendre (oui, on verse bien le sirop sur la pâte crue !). La première fois que j'ai réalisé le pouding chômeur, il ressemblait à un volcan explosif tout noir (trop de bicarbonate avec des mûres !) mais le goût y était. J'ai modifié les quantités de sucre, il faut croire qu'au Québec, l'hiver rigoureux demande plus d'énergie (!) et j'ai remplacé le sirop d'érable par de l'agave pour ne pas avoir à nommer mon gâteau "pouding du rentier" ! Traditionnellement, le pouding ne contient pas de fruits rouges mais cette version est succulente. Vous noterez au passage que c'est POUDING et non PUDDING ! Ils sont formidables nos cousins du Nouveau Monde : plus puristes que nous autres, du vieux continent, lorsqu'il s'agit de la langue française ! Dernière chose, si vous étiez des inconditionnels des crumbles et cobblers, attendez-vous à les remplacer par le pouding chômeur, moins gras, plus rapide, plus moelleux et délicieusement  sirupeux. Vous l'aurez compris, le pouding chômeur, c'est ma découverte de l'hiver !


Ingrédients : 250 g de farine T80, 1 sachet de levure chimique, 100 g de sucre, 1 oeuf, 60 g de beurre, 1 c. à c. d'extrait de vanille, 250 ml de lait, 6 c. à s. de sirop d'agave, 250 ml d'eau, 250 g de fruits rouges en mélange (framboises, groseilles, mûres).


Préchauffez le four à 180°C (th 6).
Préparez le pouding : dans un premier bol, versez la farine et la levure et mélangez. Réservez.
Dans un second bol, écrasez le beurre et le sucre en crème à l'aide d'une fourchette. Ajoutez l'oeuf, le lait et la vanille jusqu'à consistance homogène. Versez le contenu du premier bol dans le second bol et mélangez bien avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Versez dans un plat allant au four et ayant des bords assez hauts (attention aux éclaboussures). 
Préparez la sauce : mélangez l'eau tiédie, le sirop d'agave et les fruits rouges. Versez sur la pâte et faites cuire au four entre 35 et 40 minutes jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.



Pour prolonger le dépaysement, une jolie vue du Parc Forillon lors de notre dernier voyage. Un jour, j'irai vivre au bord du Saint Laurent !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le petit mot qui fait plaisir ...