mardi 11 août 2015

La grimolée aux pommes

Dites-moi que l'automne n'est pas terminé ! 
Tout le monde  se prépare pour Noël, nous avons ouvert aujourd'hui le huitième petit volet du calendrier, les blogs fleurissent de recettes de fêtes plus alléchantes les unes que les autres, les villages s'illuminent dès la tombée de la nuit, et pourtant je me sens encore en automne. Avec ses belles journées ensoleillées, l'été s'est prolongé jusqu'en octobre, et j'ai l'impression que l'automne et ses cueillettes viennent de commencer...  J'aime tellement cette saison qu'elle me semble  de plus en plus courte, l'arrivée de Noël et sa neige artificielle nous plongeant déjà en hiver.
Alors même si je vous semble bien hors du temps,  il n'y a toujours pas de recette de fête sur ce blog (!), laissez-moi vous présenter la découverte de l'automne.
Lors d'un récent aller et retour en forêt de Brocéliande, nous avons eu l'occasion de déguster un dessert aux pommes fabuleux. Je dis "dessert" car il est bien difficile de classer ce délice : tarte ou gâteau ? On dirait plutôt une crêpe épaisse aux pommes recouverte d'une délicieuse croûte croustillante aux amandes.
Cette "grimolée aux pommes" n'est pourtant pas une spécialité bretonne, elle trouve ses origines dans le Poitou et était autrefois cuite dans une feuille de chou. Comme toutes les recettes régionales, celle-ci nécessite peu d'ingrédients, est d'une simplicité enfantine et se réalise en deux coups de cuillère à pot. En Bretagne, nous l'avons dégustée avec une sauce au caramel de beurre salé, comme il se doit, mais il est tout à fait possible de s'en passer.

 Ingrédients :

100 g de farine d'épeautre (le grand)
20 cl de lait
70 g de sucre de canne
5 pommes
1 c. à s. de rhum
5 g de levure chimique

Pour le dessus
50 g de beurre salé
50 g de sucre roux
1 oeuf
120 g d'amandes effilées

Préchauffez le four th 7 (200°C). Dans une terrine, mélangez au fouet la farine avec le lait, le sucre, le rhum et la levure. Ajoutez les pommes épluchées et émincées. Tapissez un moule à tarte de 30 cm avec un papier cuisson beurré. Saupoudrez-le d'une cuillère à café de sucre en poudre. Enfournez pour 20 minutes.

Pendant ce temps, préparez le dessus : fouettez ensemble le beurre salé, l'oeuf et le sucre. Ajoutez délicatement les amandes effilées. Sortez votre plat du four, recouvrez avec la préparation aux amandes et remettez au four jusqu'à ce que le dessus soit bien doré (ce qui est assez rapide). Dégustez tiède de préférence avec une sauce au caramel de beurre salé ou une boule de glace vanille.


Après ça, une petite promenade au Val sans Retour s'impose ! Admirez le Miroir aux fées mais ne vous attardez pas trop car l'esprit malfaisant de la fée Morgane plane toujours...


6 commentaires:

  1. quand viendra le temps de l'automne, je sais déjà où je chercherai une bonne recette gourmande...ici !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite vraiment pas, c'est délicieux ! Et d'ailleurs quand viendra le temps de l'automne, je ferai aussi bien souvent cette délicieuse grimolée bien plus rapide à réaliser qu'une classique tarte ! A bientôt !

      Supprimer
  2. Je découvre votre très joli blog où je viens de m'inscrire, pour ne manquer ni votre poésie, ni vos délicieuses recettes. Merci.
    Carol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est très gentil ! A bientôt, alors !

      Supprimer
  3. Je viens de réaliser cette recette pour la deuxième fois, et c'est toujours une merveille à déguster ! Préparé tranquillement à l'apéro, sortie du four au milieu du repas et dégustée chaude/tiède nature...un régal ! Merci pour cette formidable recette, et bravo pour ce blog tout aussi joli que gourmand!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Cécile ! Je te suis sur toute la ligne, cette recette est parfaite, rapide comme tu le soulignes, simple, elle demande peu d'ingrédients et ... délicieuse ! Que demande le peuple ? Merci pour ton petit mot ! Bises.

      Supprimer

Le petit mot qui fait plaisir ...